Conformité

Les minerais du sang

Les minerais du sang, en provenance des zones de conflit de la République démocratique du Congo (RDC) ou des pays adjacents (ci-après dénommés « les pays couverts ») sont devenus une source de financement pour les groupes armés. Cela a mené à des violations des droits de l'homme et à des dégradations environnementales, tout en menaçant d'encourager d'autres conflits. Les quatre minerais en question (étain, tantale, tungstène et or) sont largement utilisés dans les produits électriques et électroniques.

KEYENCE a pour politique de s'abstenir d'acheter toute pièce, tout composant et tous matériaux connus pour contenir des minerais du sang.
En outre, KEYENCE n'a pas l'intention d'obtenir des bénéfices ni de financer les groupes armés responsables des violations des droits de l'homme dans les pays couverts. KEYENCE s'engage dans des efforts visant à éliminer les minerais du sang tout en coopérant avec les fournisseurs, par exemple en étudiant les chaînes d'approvisionnement à l'aide d'outils fournis par le CFSI (Conflict-Free Sourcing Initiative, Initiative pour l'approvisionnement sans éléments issus des zones de conflit), un organisme qui défend l'approvisionnement responsable en minerais.

Gestion des substances chimiques dans les produits

Les contraintes concernant les substances chimiques dans les produits électriques et électroniques se démocratisent dans le monde entier.
KEYENCE se conforme à plusieurs normes relatives aux substances chimiques dans les produits et partage ces normes avec ses fournisseurs. KEYENCE favorise également l'approvisionnement écologique des composants et matériaux utilisés dans ses produits. KEYENCE s'efforce de se conformer aux contraintes sur les substances chimiques dans de nombreux pays et régions, telles que la directive relative à la limitation de l'utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques (RoHS) dans l'Union européenne.

Code de conduite de l'employé

KEYENCE a construit un système qui oblige tous les employés à confirmer régulièrement notre politique et nos lignes directrices d'entreprise. Celles-ci définissent le code de conduite de l'employé afin de réduire la probabilité d'abus, de harcèlement, ou d'autres problèmes dans l'organisation. En outre, par l'application proactive de ces critères de jugement dans les opérations de tous les jours, nous nous efforçons d'assurer le respect intrinsèque de ce code, tout en cherchant à approfondir au quotidien ce qu'il implique pour chacun.

Organisation horizontale

Chez KEYENCE, ce qui a été dit est plus important que la position de la personne qui l'a dit.
Afin de se détacher de la relation hiérarchique, KEYENCE développe une culture d'entreprise dynamique dans laquelle tous les employés sont en mesure d'exprimer leurs opinions, quel que soit leur rôle, leur âge, leur carrière ou leur poste.
La prise de décision rationnelle est notre sens commun, et conduit à de plus grandes probabilités de réussite dans notre travail.

Distinction entre les intérêts professionnels et personnels

Nous mettons constamment l'accent sur l'importance de prendre des décisions d'un point de vue professionnel afin de soutenir notre société. C'est pourquoi l'influence d'intérêts autres que professionnels, l'acceptation d'avantages personnels au travail et l'usage personnel des actifs de l'entreprise sont strictement interdits.

Équité et impartialité

L'équité et l'impartialité sont indispensables pour agir correctement en tant que société.
Nous avons interdit l'embauche de proches des dirigeants et employés, ainsi que la fourniture et l'acceptation de cadeaux dans le cadre des transactions commerciales. Nous considérons ces règles nécessaires à l'équité et à l'impartialité.

Respect des droits de l'Homme

KEYENCE respecte les droits de l'Homme et vise à créer un milieu de travail qui rend les employés satisfaits de leurs emplois. Nous nous efforçons également de nous assurer que nos activités commerciales ne contribuent pas à des violations des droits de l'homme, telles que le travail forcé, le travail des enfants et la traite des êtres humains, y compris dans notre chaîne logistique. Nous nous engageons dans des activités commerciales sur la base de normes éthiques strictes, notamment en ce qui concerne l'importance des atteintes aux droits de l'Homme. En plus de la conformité à la réglementation et afin de maintenir un climat de travail dynamique (culture d'entreprise), nous avons mis en place des règles au sein de nos lignes directrices d'entreprise pour renforcer le respect de l'individu sous différents angles.